Le soleil et les enfants

Le soleil et les enfants

Les coups de soleil des petits sont les mélanomes des grands...

 

Les enfants ont moins de mélanine pour se protéger des rayons UV et un épiderme plus fin que celui des adultes. Ils sont donc plus sensibles aux coups de soleil, qui seront plus rapides et plus cuisants !
De plus, les études ont montré que l'exposition sans protection adéquate avant l'âge de 15 ans est un des facteurs majeurs de risque du cancer de la peau une fois adulte. 


Ces constats renforcent la nécessité d'une prévention dès le plus jeune âge.
Les antécédents familiaux, la couleur de la peau et des cheveux, le nombre et le type de naevus (ou grains de beauté) sont autant de facteurs à prendre en compte pour moduler la durée et les conditions d'exposition au soleil. Consulter notre page "Connaitre son phototype".

 

 Les effets des rayons UV - 
M6 Capital du 14 Juillet 2013

 
 
 

 Les nourrissons de moins de 12 mois

 
 doivent en théorie ne jamais être exposés au soleil, car leur peau et leurs yeux sont encore très fragiles. Leur peau n'a pas encore suffisamment de mélanine pour résister aux coups de soleil. Il est préférable d'éviter les heures les plus chaudes de la journée (entre 12 h et 16 h).

Un nourrisson supporte très mal la chaleur. Son système de régulation thermique qui lui permet de maintenir la température du corps à 37° est encore immature. En conséquence, sa température augmente très vite, il se déshydrate et peut être rapidement victime d'un coup de chaleur. Donnez régulièrement à boire à l'enfant même s'il ne semble pas avoir soif, et rafraîchissez-le à l'aide d'un linge humide ou d'un vaporisateur d'eau.
 
 Préférez la marche à l'ombre en le protégeant avec des vêtements légers, un chapeau à large bord et des lunettes de soleil. Même dans ces cas là, appliquez un écran solaire pour enfant, indice maximum. En voiture, méfiez-vous des UV qui parviennent à traverser les vitres et équipez vous d'un pare-soleil. Ayez toujours de l'eau pour votre bébé et une bombe d'eau minérale pour le rafraîchir.

L'application d'une crème solaire est conseillée pour tous, mais seulement en complément des autres mesures de protection. Pour être efficace, la crème solaire doit avoir un indice élevé (FPS30 au minimum), et être appliquée fréquemment (toutes les deux heures et après chaque baignade) et en quantité importante (2mg/cm2), sur toutes les zones de la peau exposées (sans oublier la nuque, les oreilles et les tempes).

 
 

De plus, bien qu'elle réduise la sensation de "coup de soleil", elle ne doit en aucun cas inciter à prolonger la durée de l'exposition au soleil.

 

Enfin, protégez les grains de beauté avec un pansement totalement opaque afin d'éviter les brûlures.
 
 
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des offres personnalisées, nous aider dans la préparation de vos commandes et analyser l'audience du site. Pour en savoir plus cliquez ici. J'accepte