Bien protéger son enfant du soleil sous les Tropiques

2019-ARTICLE_Bien-protéger-son-enfant-sous-les-tropiques

Ça y est, c’est décidé, vous allez fuir la grisaille de l’hiver et vous envoler sous les tropiques, avec toute la petite famille.

Les règles de base pour la protection solaire des enfants

Cette quête du soleil, si elle est tout à fait compréhensible, ne doit pas vous faire oublier quelques points essentiels.
On vous aide en vous rappelant les principales règles à suivre pour protéger vos enfants lors d’un voyage sous les tropiques.

Si le soleil est notre ami et nous permet de synthétiser la vitamine D essentielle à notre santé, c’est surtout un ennemi sous les latitudes proches de l’Equateur. Ses rayons y sont plus nocifs car ils arrivent davantage à la verticale que sous notre latitude. L’indice UV observé aux Antilles par exemple est plus élevé en moyenne qu’en métropole.
Les coups de soleil y sont plus rapides et plus cuisants ! On redouble d’attention si on est plus en altitude, la couche d’ozone y est moins importante et les rayons UV encore plus dangereux.
L’insolation elle aussi, est plus fréquente et arrive plus vite.

Les règles valables en France métropolitaine en été sont donc à observer encore plus drastiquement sous les tropiques en toute saison :

On n’expose pas les enfants de moins de 3 ans au soleil, car ils ont très peu de mélanine pour se protéger des UVA et UVB et ont l’épiderme très fin.
Pour les autres, on évite au moins la tranche 11h-16h.

On privilégie l’ombre si on est en extérieur, en retenant qu’elle n’est pas synonyme de protection à 100%, car les rayons du soleil sont réfléchis par le sol. En effet, jusqu’à 50% des rayons peuvent être réverbérés par le sable clair des plages … Donc cela ne dispense pas d’une protection UV adéquate, on peut prendre des coups de soleil à l’ombre sous son parasol !!
De même, ce n’est pas parce que le ciel est voilé qu’il n’y a pas de risques, les rayons UV passent, pour la plus grande part, ces couches nuageuses blanches…

Dans l’eau, les enfants sont encore moins protégés : 95% des rayons UVA et UVB pénètrent l’eau jusqu’à un demi-mètre de profondeur, avec un potentiel effet loupe sous l’eau très claire des jolis lagons tropicaux !

Alors, quelle protection solaire adopter à la plage, mais aussi en randonnée ?

Pour les bébés, pensez à le protéger dans la poussette ou le porte bébé avec une ombrelle ou une toile anti uv qui s’adapte facilement sur tous les équipements.
Au niveau vestimentaire, pour tous les âges, une protection intégrale est plus que souhaitable avec un haut à manches longues et un bas couvrant entièrement les jambes, ainsi qu’un chapeau couvrant largement la tête et la nuque.
Beaucoup de parents pensent que l’enfant aura plus chaud s’il est couvert, or c’est plutôt le contraire : Le soleil direct sur la peau donne une sensation de chaleur bien plus forte que si on est couvert. Regardez les bédouins dans le désert, ils sont couverts des pieds à la tête par une robe tunique bleu foncé, et les paysans des pays asiatiques se couvrent les bras, portent de longues tuniques et un chapeau format xxl !

Si vous n’avez pas de vêtements spécifiques anti uv, choisissez plutôt des couleurs foncées (encore une idée reçue fausse) et des coupes amples pour protéger lors des balades, ce sont les habits qui apporteront le plus de sensations de fraîcheur.
Néanmoins, pour les activités sportives et la baignade, préférez un vêtement anti uv spécifique, il existe des combinaisons anti uv, des tops anti uv manches longues et des leggings de bain anti uv pour tous les âges : en effet, ils sont moulants et permettent une grande liberté de mouvement pour tous les jeux des petits et pour nager. De plus, un tee-shirt en coton fin (et d’autant plus s’il est clair) à un indice de protection UPF de 4, et qui devient proche de 0 s’il est mouillé…Un maillot anti uv reste confortable aussi hors de l’eau où il apportera une climatisation naturelle lorsque l’enfant jouera sur le sable.
Enfin, un maillot de bain anti uv de qualité assure une protection UPF50+, soit 98% des UVA et UVB bloqués de façon permanente, ce qui procure une grande sérénité aux parents qui n’ont pas à courir après leur chère tête blonde (ou brune ou rousse, au choix !…) pour remettre de la crème solaire sur l’ensemble du corps, peu compatible avec le sable et les baignades répétées.
Pour la baignade en mer type snorkelling, équipez les d’une combinaison néoprène qui leur permettra de rester bien au chaud et d’éviter les blessures de rochers ou coraux.

Pour toutes les parties du corps non couvertes par un textile, la crème solaire d’indice le plus élevé (SPF50+) reste un élément indispensable. Encore faut-il bien s’en servir.
Il faut l’appliquer en couche suffisante (2mg/cm2 sont nécessaires soit beaucoup plus que ce que l’on fait en règle générale !) On renouvelle cet écran solaire toutes les 2 heures, et on l’applique au moins 15 minutes avant la première exposition journalière s’il contient un filtre chimique. Pour les enfants, on choisira plutôt la version bio, avec un filtre minéral. Certes, celle-ci est souvent moins facile à appliquer et laisse un film blanc sur la peau, mais c’est l’assurance de ne pas utiliser de substances chimiques toxiques pour l’organisme de nos petits et au moins, on voit bien où elle a été appliquée !
Sachez aussi que la crème solaire pollue terriblement nos océans et est responsable de la disparition de nombreuses espèces de la faune et flore maritime. L’île d’Hawaï a même interdit son utilisation sur toutes ces plages pour préserver ce qu’il reste de la barrière de corail ! Une raison de plus de choisir de porter un maillot anti uv plutôt que de se tartiner de lotion…

On n’oublie pas de protéger leurs yeux du soleil !

Les yeux des jeunes enfants sont aussi très fragiles, et peuvent être abîmés de façon irréversible par une exposition prolongée au soleil sans protection. On complète donc leur tenue par une paire de lunettes de soleil enfant catégorie 3 ou 4, bien couvrante et maintenue par un cordon qui l’empêche de tomber.

 

Dernier conseil pour vos sorties avec vos bambins : pensez aussi à donner à boire régulièrement à votre enfant car avec la chaleur, il va se déshydrater plus vite.

Voilà, vous êtes enfin prêts pour vos vacances au soleil bien méritées !
Alors bonnes vacances et profitez-en bien…

Laisser un commentaire